Le mas du Barret

Mai 1921 à Saint-Vérand (Isère)

Société de gymnastique et fanfare liée à la paroisse, la « Jeanne d’Arc de Saint-Véran » a marqué la vie du village pendant quelques années. Si les documents portant trace de son histoire sont rares, ont trouve cependant quelques échos de son activité au début des années 1920.

POUR EN SAVOIR PLUS CLIQUER SUR L’IMAGE

La vie d’artiste (1)

Nous inaugurons avec René Mirabel une mini série, consacrée au travail de quelques artistes dont nous avons croisé la route ou dont le talent nous semble injustement méconnu. Au fil des chroniques nous évoquerons ainsi le sculpteur Claude Ribot, des peintres comme Boris Boussières, Alain Saussac, nos proches contemporains, mais aussi Fantin-Latour dont la ville de Grenoble n’a jamais su honorer dignement le talent, Jongkind mort à St-Egrève et dont la dépouille fut enterrée à la Côte St-André… Et bien d’autres encore, au fil de l’inspiration, sans préjuger des retours inévitables sur la plupart de ces créateurs dont on ne saurait en quelques lignes transcrire l’œuvre de toute une vie.

POUR EN SAVOIR PLUS CLIQUER SUR L’IMAGE

Maison forte de St Véran, janvier 1640

Janvier 1640 à la maison forte de St Véran. L’inventaire du notaire signale la présence inattendue d’un « escorche veau » dans la « grand chambre ». Que fait là cet objet ? A quoi ressemble-t-il ? A quel usage précis est-il destiné ? Les questions ne manquent pas…

POUR EN SAVOIR PLUS CLIQUER SUR L’IMAGE